Le rituel imagé : meilleur allié pour des couchers sereins

Education, Sommeil

Dans les problématiques très souvent rencontrée autour du coucher des enfants de + de 2 ans il y a les multiples rappels avant de faire dodo.
Du genre « je veux de l’eaaaaaaauuuu », ou encore « ça me gratte les pieeeeeddds ! » ou le classique « encore un bisouuuuuuu ». Mais cela se traduit aussi par les sorties intempestives du lit, les petits pas dans l’escalier, la bouille malicieuse et le regard mielleux : « j’arrive pas à dormiiiiir ».

Ca vous parle ? Je vous partage ici un outil très apprécié qui a déjà sauvé de nombreuses familles.

Un besoin d’attention

Derrière ces multiples demandes, un besoin inassouvi d’attention, de réassurance, d’amour. L’enfant recule le moment de la séparation car c’est un peu frustrant de dire bonne nuit à papa et maman. D’autant plus si la soirée est passée à vitesse grand V, rythmée par le bain, le repas, les devoirs des grands, le rangement du salon, la préparation des sacs pour le lendemain, et j’en passe.
De plus, lorsque un enfant sort 10 fois de son lit tous les soirs pendant plusieurs semaines, la patience parentale en prend un coup, n’est-ce pas ? La tension est parfois palpable avant même de commencer le rituel du soir. C’est bien humain, la fatigue est présente pour les parents. S’engager dans le tunnel du coucher lorsque l’on sait qu’il va durer plus d’1h est loin d’être une partie de plaisir ! Et c’est justement là que ça se joue.

Tout se joue avant l’endormissement

Chers parents, pour aider votre enfant à aller se coucher, mettez le paquet sur l’attention positive AVANT que votre enfant soit dans son lit. N’hésitez pas à dîner le plus tôt possible, vers 18h30/19h idéalement. Ensuite, posez téléphones, éteignez les écrans et connectez vous à vos enfants pour un vrai moment de jeu et de rigolade. Faites ce que vous aimez faire : dansez, faites un jeu de société, jouez à cache cache, faites les fous. Il vaut mieux leur donner toute l’attention dont ils ont besoin avant d’aller se coucher. Mais attention, pas question de faire semblant, vos enfants le sentiront. Cela demande parfois un vrai effort de prendre ne serait-ce que 10 minutes pour rire de bon cœur. Mais le rire et le jeu sont des outils puissants pour ouvrir les cœurs ! Et cela vous fera gagner du temps pour la suite de la soirée.

Prenez du temps pour jouer, rigoler, remplir leur réservoir d’amour

Une fois ce temps de jeu terminé, exit l’annonce barbante : allez maintenant c’est l’heure d’aller dormir ! Comment voulez-vous que vos enfants aient envie de vous suivre ? Entamez la montée vers le brossage de dents en les faisant voler sur votre dos, ou faites la course jusqu’à la salle de bain. Autant que possible, usez de créativité pour rendre chaque étape ludique et attrayante. Pour cela vous pouvez utiliser un rituel imagé qui transformera le moment du coucher en un moment ludique et plaisant pour tout le monde.

Le rituel imagé : un contrat de confiance

Le rituel est un moment clé du coucher. C’est une transition entre la journée et la nuit. Il prépare à la séparation et permet à l’enfant de se recentrer. Mains il est important que le rituel ne s’éternise pas au risque de compliquer l’endormissement. Pour certains enfants, le rituel n’a pas de fin ! Lorsque l’enfant demande des histoires à n’en plus finir, réclame 10 bisous, rappelle et se relève ou finit par s’endormir à côté de maman ou papa par exemple.

Le rituel imagé permet à l’enfant de visualiser chaque étape du rituel et de se concentrer sur ce qu’il y a à faire. Cela permet de renforcer sa confiance car c’est très rassurant de voir que c’est toujours pareil. De plus, le rituel imagé permet de valoriser l’enfant dans sa recherche d’autonomie car cela lui donne le sentiment d’être acteur de son rituel. Ce qui est fort intéressant à l’âge de l’affirmation et de la recherche d’autonomie !

Enfin, le fait de mettre en image les étapes représente une sorte de contrat avec votre enfant. L’ordre est défini, et tout le monde sait comment le rituel doit se dérouler. C’est apaisant et rassurant !

Comment l’utiliser ?

Etape 1 : imprimer le rituel un matin et collez les images qui corespondent aux habitudes de votre enfant. N’hésitez pas à faire participer votre enfant : « tu vois le petit crocodile il a une brosse à dents, il est là pour te rappeler qu’il faut bien te laver les dents le soir. Tu mets la carte au début du parcours ? Super ! » Il est important que les cartes choisies soient collés. Seule la petite chouette avancera.

Rituel type pour un enfant de 2 / 3 ans :

  • Dents
  • Couche
  • Pyjama
  • Histoire
  • Bulle magique
  • Câlins

Etape 2 : Annoncez les règles du jeu : « c’est toi le chef du jeu de la chouette ! Tous les soirs la petite chouette ira se brosser les dents avec toi, lire l’histoire, etc. Et quand la petite chouette a tout ce qu’il faut pour bien dormir, elle dit bonne nuit à son papa et sa maman. Et elle va se coucher sur la lune (faire les gestes sur le jeu en même temps). Ecoute bien la règle du jeu : « quand la petite chouette est sur la lune, PRENOM reste dans son lit ! ».

Etape 3 : le soir au moment du coucher dites à votre enfant « allez viens, on va faire le jeu de la chouette« . Et montrez l’image qui correspond à la première étape (les dents). Et ainsi de suite pour toutes les cartes. Soyez créatifs, le but est de donner envie à votre enfant d’aller vers l’étape suivante. Si votre enfant commence à demander une autre histoire ou à dévier du rituel, ramenez le aux images : « alors qu’est ce qu’il y a après ? Oh regarde c’est la bulle magique !! Installe toi vite dans ton lit je vais te faire la plus belle bulle magique du monde ! « 

Ainsi, lorsque votre enfant s’installe dans son lit vous pouvez lui proposer de faire une bulle magique pleine de vos bisous et de vos câlins. Ou de faire un petit rituel de bisou sur le nez, le front, le coude, le ventre, les pieds pour le faire rire. Ou encore de faire parler ses peluches pour lui souhaiter bonne nuit… En bref, faire rire votre enfant l’aidera à se détendre, et vous aussi par la même occasion. Dormir ne doit pas être une menace mais un plaisir.

Etape 4 : Lorsque vous arrivez aux câlins, couchez la chouette sur la lune et rappelez à votre enfant la règle du jeu « la petite chouette a tout ce qu’il faut pour bien dormir. Elle a bu son verre d’eau, eu des câlins, la bulle magique, maintenant elle va dans son lit et elle retrouve son papa et sa maman tous les matins ! »

Cela permet de clôturer le rituel et d’entrer dans la phase d’endormissement. A partir du moment où la chouette est sur la lune il sera important de limiter autant que possible vos réponses. Par exemple, si votre enfant demande un verre d’eau au lieu de lui dire non, vous pouvez lui dire « tu te souviens tu as bu ton verre d’eau en te lavant les dents ». Et si cette demande revient tous les soirs, intégrer l’étape du verre d’eau au rituel.

L’objectif du rituel imagé est de montrer à votre enfant que le rituel a un début ET une fin. Ainsi, pendant le rituel lui donner un maximum de douceur, d’attention de présence. Et à la fin du rituel de pouvoir également limiter vos réponses pour ne pas motiver ses multiples demandes. Tout un art c’est sûr ! Si c’était facile cela se saurait ^^

J’espère que cet article vous aidera ! N’hésitez pas à partager autour de vous et à me donner de vos nouvelles !

Pour télécharger le rituel imagé c’est par ici

Pour découvrir les autres articles de mon blog c’est par là !

Les derniers articles publiés

Qui suis-je ?

Qui suis-je ?

Infirmière puéricultrice passionnée spécialisée dans le sommeil de l’enfant, maman de trois enfants, je vous parle ici de mon parcours et mes valeurs. "Une approche douce et respectueuse des besoins...

lire plus