Quel parent n’a pas connu cette situation  :
Votre enfant joue avec sa petite voiture, passionné. Il est temps de partir à l’école. Vous lui avez déjà demandé plusieurs fois de mettre ses chaussures. Tout le monde est prêt, sauf lui. C’est comme si il ne vous entendait pas.
Vous avez essayé la méthode douce “mon chéri, il est temps, nous t’attendons, dépêche toi s’il te plait !” puis un soupçon de fermeté ” je  compte jusqu’à 3 ! Un, deux….allez ça suffit maintenant !”
Pour enfin en arriver à vous fâcher et lui mettre ses chaussures en quatrième vitesse.
Ce n’est q’un exemple parmi tant d’autres…le changement de couches, l’habillage ou le déshabillage, le temps du repas…
Tous ces impératifs de la journée qui stoppent votre enfant dans ses activités. Qu’il est difficile d’aborder ces transitions sans frustrations !
Je vous présente ici quelques outils formidables qui ont totalement embelli ma vie de maman. Croyez le ou non, fini les crises (ou presque 😉 !!

Le timer

Les enfants n’ont pas la notion du temps. Que vous soyez pressés ou pas, ils s’en fichent ! Lorsqu’ils s’amusent le monde s’arrête. Et plus vous vous énerverez plus ils s’enfermeront dans leur bulle. Alors autant leur donner les moyens de mieux comprendre votre espace temps de parents !

Le timer (ou chronomètre) permet à l’enfant de visualiser le temps qui lui reste pour jouer. Cela est structurant et rassurant pour lui. Et lorsqu’il sonne cela donne un signal clair à votre enfant. La frustration est déjà oubliée car l’enfant porte son attention sur ce qui va se passer ensuite. L’enfant devient acteur, sa liberté est respectée, il est volontaire. Pour la petite anecdote mon fils de 2 ans 1/2 se met à sauter de joie lorsque la sonnerie retenti en chantant “c’est la fête de la couche !!” Alors qu’avant nous devions nous bagarrer pour qu’il accepte de venir se changer. Que du bonheur !!

Quand utiliser le timer ?

Vous pouvez utiliser le timer dans beaucoup d’activités du quotidien : avant d’aller au bain ou pour en sortir, pour changer la couche de votre enfant, pour terminer un temps de jeu, avant de quitter un endroit que votre enfant affectionne, et dans toutes les situations de transition entre une action et une autre…Pour les plus grands vous pouvez les amener ainsi à auto-gérer leur temps pour diverses activités : brossage de dents, télévision, devoirs…Tout en étant présent bien évidemment ! Cela peut également servir lorsque vous êtes occupé(e )et que votre enfant vous réclame : pour le moment maman / papa n’est pas disponible, lorsque le timer sonnera je prendrai un temps juste avec toi ! Quelle sécurité, quel soulagement pour votre enfant de savoir que vous avez pris en compte sa demande et qu’il n’a pas besoin de vous appeler 100 fois

Comment utiliser le timer ?

Tout d’abord choisissez un timer très visuel. Il est important de voir le compte à rebours. Il en existe de très simples et adaptés dans le commerce. Mais cela peut être un sablier, ou encore la minuterie de votre téléphone.

La durée doit toujours être adaptée à l’activité, à la situation et à l’âge de votre enfant. Avant d’utiliser le timer, rappelez toujours à votre enfant le contrat “tu peux encore jouer tant de temps, et lorsque le timer sonne, tu viendras mettre tes chaussures et te préparer”. Laissez le timer à la disposition de votre enfant. Il doit voir par lui même le temps qui s’écoule. Il sera bien évidemment important de ne pas entrer dans une négociation sans fin en rajoutant des minutes si votre enfant refuse de venir ! L’heure c’est l’heure !

A partir de quel âge ?

Vous pouvez commencer vers 2 ans / 2ans 1/2 en adaptant la durée et l’utilisation à votre enfant. Amenez progressivement votre enfant à investir cet outil en le responsabilisant sur la gestion des durées. Vous serez surpris de son efficacité !

 

L’avion

Inutile d’investir dans un A350 pour le moment, votre dos fera l’affaire !

Les enfants aiment jouer, en toute circonstance ! Et très souvent, nous leur demandons de quitter une activité ludique et amusante pour une autre beaucoup moins attrayante ! Un exemple : “maintenant tu poses ce jeu et tu viens te laver les dents“…vous sentez l’arnaque ? Eux, oui !

Pourquoi ne pas entrer dans leur monde et faire perdurer le jeu au delà de vos frontières d’adultes ? Embarquez votre enfant sur votre dos et faites le voler vers la planète des dents blanches, passez dans les nuages, observez les étoiles, évitez les météorites…

Bon, cela demande un petit effort d’imagination de votre part et un soupçon d’énergie créative mais cela vous fera gagner du temps ! C’est gagnant / gagnant ! Les combats de taureaux ne mènent jamais très loin. Retrouvez votre âme d’enfant et vous vous amuserez certainement autant qu’eux !

L’avion n’est qu’un outil parmi d’autres. A vous de créer votre petit monde imaginaire avec votre enfant, rendez les choses amusantes et vous vous amuserez !

 

La parole aux doudous

Vos enfants aiment plus que tout leurs doudous ! Compagnons du quotidien ils s’identifient beaucoup à eux. Vous voyez où je veux en venir ?

Si votre loulou refuse de venir prendre son bain, se laver les dents, ou même se coucher…doudou peut peut-être l’aider à se décider ?

Un petit exemple pratique : Votre enfant refuse de monter se coucher. Doudou vient à la rescousse en s’adressant directement à lui : “Moi je suis très fatigué, j’ai beaucoup joué, maintenant j’ai très envie d’aller me reposer ! S’il te plait, vient avec moi, je veux te faire un câlin ! Je veux que tu t’occupes de moi, on va être bien tous les deux !!”  Et à votre tour d’ajouter :”ooooh regarde comme doudou est fatigué, il t’attend !”

En scène chers parents, il est temps de révéler l’acteur qui est en vous !

 

Faire avec eux

 

Enfin, rien ne vaut votre exemple ! En faisant les choses à ses côtés vous partagez un temps avec votre enfant. Lavage de dents, repas, rangement des jeux…votre enfant sera très fier de faire “comme papa, ou comme maman !” Et c’est tout de suite plus sympa à plusieurs !

Il suffit souvent de simples outils ludiques pour sortir de situations bloquées avec votre enfant. Encore faut-il avoir l’énergie et la patience de les mettre en place. Mais contrairement à ce que vous pourrez penser, vous gagnerez en temps et en énergie ! Vos enfants ne vivent pas sur la même planète que vous. Acceptez de “prendre le temps” avec eux. Empêchez vous certains jours de leur dire “dépêche toi” et “vite”. Il sont aussi le droit d’aller à leur rythme. 

Pour découvrir les articles de Caroline Decré : https://carolinedecre.fr/actualites/