Comment gérer les colères, oppositions, et comportements parfois insolents de nos enfants ?

Education, Parentalité

Je réponds à vos questions chaque semaine. 

Notre enfant de 2.5 ans est sans cesse dans l’opposition. Au moment du coucher il sort 10 fois de son lit et met plusieurs heures à s’endormir. Comment faire ?

Notre enfant de 3 ans se prend pour un adulte, nous répond, rigole lorsque nous nous fâchons SOS que faire ?

Notre enfant de 4 ans met 2 h à s’endormir le soir, nous rappelle, sort de son lit lorsque nous ne venons pas. Nous finissons par nous fâcher et cela finit dans les pleurs. C’est usant.

Dans ces 3 situations, on peut souligner deux problématiques :

  • L’opposition de l’enfant / la perte de lien et de communication entre les parents et l’enfant
  • Les difficultés d’endormissements

Se reconnecter 

Pour faire entendre nos besoins et les règles de la maison, il faut d’abord recréer du lien. Pour cela, la posture parentale d’écoute, d’accueil et d’ouverture est un bon point de départ ! Soyons les pôles sud face à nos petits pôles nord ! Les enfants ne font pas que des choses négatives, même si parfois nous avons le sentiment qu’ils veulent nous rendre chèvre ! C’est en valorisant tout le positif dans leurs comportements qu’ils auront envie de coopérer. Cela demande un effort et de l’énergie de notre part, c’est certain ! Pour cela, vous pouvez utiliser l’outil de renforcement du positif des gommettes. Mais cela passe également par des choses toutes simples comme jouer, passer des moments complices, rire, en se reconnectant à nos enfants.

Poser des règles du jeu 

Une fois que ce lien est de nouveau existant, la petite porte d’entrée de votre enfant peut de nouveau s’ouvrir ! C’est alors le moment de parler, lors d’un moment solennel à distance de la zone de conflit. Il s’agit alors d’exprimer nos besoins de parents avec confiance et détermination : « je suis très fière de toi, je te vois grandir et cela me rend heureuse ! Cela ne me plait pas de me fâcher tous les soirs. Je sais que tu es capable de t’endormir comme un champion ! Donc nous avons réfléchi à de nouvelles règles du jeu le soir : après l’histoire et le bisou, PRENOM reste dans son lit ! »

Dans la situation de l’enfant qui répond à ses parents et se prend pour un adulte : PRENOM, nous sommes heureux de te voir grandir ! Tu sais, même lorsque nous sommes adultes nous ne pouvons pas tout décider. Il y a des règles pour tout le monde, afin que l’on puisse vivre ensemble en étant heureux ! Il y a des choses que tu peux décider et d’autres où nous sommes là pour te guider. Même si tu n’es pas d’accord ou content ! Tu ne peux pas tout décider… »

Etre au rendez-vous

Enfin, une fois les règles posées au calme, il est important de les appliquer. Etre au rendez-vous, surtout lorsque l’enfant vérifie le bien fondé de vos paroles. Pour tout changement d’habitudes, il faut laisser le temps à votre enfant d’accepter les nouvelles règles. Cela malgré sa frustration, sa colère, ses peurs. C’est en l’accompagnant avec confiance et conviction qu’il pourra les accepter.

Etre parent est une aventure challengeante et fatiguante mais tellement passionnante ! Prenez soin de vous et n’hésitez pas à partager autour de vous !

A la semaine prochaine pour de nouvelles questions !   

Les derniers articles publiés

Qui suis-je ?

Qui suis-je ?

Infirmière puéricultrice passionnée spécialisée dans le sommeil de l’enfant, maman de trois enfants, je vous parle ici de mon parcours et mes valeurs. "Une approche douce et respectueuse des besoins...

lire plus