Il n’y a aucun doute, un nourrisson, ça prend du temps et de l’énergie!
Les mauvaises nuits, les tétées ou biberons rapprochés, les pleurs, mais aussi les visites des proches, la maison à faire tourner, les grands à s’occuper…
Comment un si petit être peut  en quelques semaines mettre votre quotidien sans dessus dessous?
Comment donc survivre ( car il s’agit bien de votre survie!!) à ces premiers mois si éprouvants?
Voici quelques indispensables  testés et approuvés à mettre en pratique au plus vite.
Gardez confiance en vous

Lorsque votre bébé pleure énormément, il arrive un moment où le doute s’installe :

Vous vous demandez si vous ne faites pas tout de travers, si vous ne passez pas à côté de quelque chose, ou encore si votre enfant n’est pas atteint d’une maladie rare qu’aucun médecin n’a su diagnostiquer.

Vous vous creusez les méninges pour comprendre le pourquoi de ces pleurs! Parce qu’après tout « ce n’est pas possible, il y a bien une raison »!!

Essayez de chasser ces pensées négatives de votre tête et gardez à l’esprit que vous faites tout votre possible pour votre bébé, et que vous le faites magnifiquement bien!

Consultez si besoin

Votre job de parent est d’apporter de l’amour, des câlins et un environnement rassurant pour permettre à votre bébé de grandir et s’épanouir. N’essayez pas de jouer les apprentis médecins en allant sur internet. Vous n’y trouverez que des informations qui majoreront votre angoisse.

La démarche de demander de l’aide est souvent difficile. Vous pouvez vous sentir en échec, ou avoir l’impression que vous êtes les seuls parents sur terre à vivre ce genre de difficultés. Beaucoup de parents attendent d’ailleurs de ne plus en pouvoir pour aller consulter…

Détrompez vous, tous les parents passent par là. Et les professionnels de la petite enfance sont formés pour vous accompagner.

N’hésitez jamais à demander un avis. Cela fait énormément de bien et redonne de l’élan. D’autant plus qu’ils pourront vous donner les solutions adaptées à la situation de votre bébé.

Abusez des astuces qui aident

Votre bébé ne s’endort que dans vos bras?  Plutôt que de vous épuiser à vouloir le faire dormir coûte que coûte seul dans son lit pourquoi ne pas tenter l’écharpe de portage ou l’emmaillotage pendant un temps? Il existe beaucoup d’astuces qui peuvent réellement améliorer le quotidien.

Le tout est d’accepter de vous en servir. Même si vous vous étiez promis que votre enfant dormirait dans son lit et point final! Si cela lui fait du bien c’est qu’il en a réellement besoin. Et promis, cela ne le rendra pas plus capricieux, au contraire! Cela le sécurisera et le rendra plus apte à s’endormir dans son lit plus tard.

Quelques pistes qui aident à sécuriser les tout petits: le peau à peau, faire téter (la tétine, le sein, le petit doigt), le cododo, le bain le soir, le portage, la musique, emmaillotement, un lange avec votre odeur, les promenades, un « cocon » pour dormir ( nacelle par exemple), les bruits blancs…

…et les câlins, encore des câlins, toujours des câlins!! Mais aussi ne pas oublier de parler à votre bébé. Il ressent toutes vos émotions. Cela l’apaisera de vous entendre les verbaliser. 

A vous de choisir et d’inventer vos astuces!

Pensez positif

Dans la vie, tout est une question de point de vue disait notre cher Victor Hugo.

Prendre soin de son mental en gardant à l’esprit des idées positives aide énormément.

Pour vous aider pourquoi ne pas vous faire une liste des petites victoires quotidiennes: une petite 1/2 heure de plus de sommeil, un geste ou une chanson qui a su apaiser votre bébé, un moment délicieux dans la journée, une phrase qui vous a fait du bien…

C’est en voyant les progrès de votre bébé que vous réaliserez que vous avancez!

Essayez de ne pas focaliser sur ce qui ne va pas, même si je vous l’accorde, c’est parfois très difficile…

Acceptez de passer le relais

Il faut être honnête, vous ne tiendrez pas longtemps sans prendre un minimum soin de vous! Et votre bébé a besoin de ses parents sur pieds!

Passer le relais est vital à certains moments. Tant pour vous que pour votre bébé. Le phénomène du bébé secoué n’arrivent pas qu’aux autres. C’est dans des moments d’épuisement que certains parents craquent.

Cela peut vous paraître très difficile de confier votre bébé les premiers temps. Et angoissant aussi. Mais si vous vous sentez à bout cela ne peut vous faire que du bien…

Choisissez quelqu’un en qui vous avez totale confiance et lâchez prise le temps de quelques heures..Vous verrez les choses beaucoup plus positivement après avoir pris soin de vous.

Voici quelques petites idées de choses à faire pour vous: DORMIR!!, vous faire masser ou un soin en institut ( super cadeau de naissance au passage!), voir un(e) ami(e), passer du temps en couple, aller chez le coiffeur ( génial pour le moral), lire un livre…

Ménagez vous et penser repos, douceur, plaisir!!

Gardez un regard bienveillant sur votre bébé

Aménagez des temps de douceur et de complicité avec votre bébé.

Même si la journée vous semble déjà très remplie, faites passer ces moments en priorité absolue: un moment de peau à peau, lui faire un petit massage, sortir se promener ensemble, juste lui parler ou lui chanter une petite berceuse,…Choisissez quelque chose que vous aimez faire.

Cela aura beaucoup d’effets bénéfiques, et notamment la sécrétion d’hormones du plaisir et de l’attachement, si importantes les premières semaines. Et vous verrez, cela aura à coup sûrs des effets très apaisants sur les pleurs de votre petit amour.

Levez le pied

Vous ne pouvez pas tout faire! Certains parents ont beaucoup de mal à accepter le changement de rythme et continuent de vivre « comme avant« .

Ce n’est pas grave si la maison ou l’appartement n’est pas aussi impeccable qu’avant, ou si vous devez annuler une sortie avec vos amis, ou que le repassage traîne dans l’armoire…La priorité c’est votre santé et celle de votre enfant!

Astuces pratiques:

Vivez au rythme de votre bébé, faites la sieste et couchez vous tôt si vous en avez besoin.

Sachez que vous pouvez bénéficier d’aides à domicile, financées en partie par la CAF (selon votre quotient familial). C’est une aide non négligeable et fort confortable les premiers mois!

Utilisez le drive pour faire les courses, d’autant plus que cela évite de promener votre bébé dans un lieu plein de microbes!

Parlez, échangez, rencontrez!

Enfin, n’ayez pas peur de partager vos expériences avec d’autres parents. Vous n’êtes pas les seuls à vous poser des questions, à tâtonner, à douter…loin de là!

Sans parler du fait que votre expérience pourra très certainement aider d’autres parents…

En bref, il est indispensable de vous écouter et de prendre soin de vous. Cela vaut pour les premières semaines mais aussi pour la suite! Etre parent ne veut pas dire tout mettre de côté!
Vos enfants seront les plus heureux avec des parents épanouis et en forme!