Vous avez poussé la porte d’un magasin de puériculture, fiers d’aller acheter le matériel pour votre futur bébé.

La petite promenade découverte s’est vite transformée en casse-tête :  cosy, poussette, siège auto, base isofix, porte-bébé, nacelle…comment s’y retrouver? Quels sont les indispensables à avoir pour accueillir votre bébé? Sans pour autant tomber dans l’hyper-consommation…

Voici un petit récap’ pour vous aider à vous orienter dans la jungle du matériel de puériculture 😉

 

Les achats inutiles

Dans les magasins de puériculture, les vendeurs vous donneront certainement une liste des « indispensables » à acheter. Si vous ne voulez pas finir endettés je vous conseille de la ranger dans un endroit où vous ne la retrouverez jamais ! Blague à part, le commerce a malheureusement complexifié les choses et propose aux parents du matériel totalement inutile pour vous et votre bébé.

J’ai pris au hasard une liste des « essentiels pour bébé » d’une grande marque de puériculture. Voici quelques articles dont vous pouvez totalement vous passer. Je ne prends pas en compte la décoration et les petits « plus » type mobile ou cadres photos dont on peut toujours se passer mais qui participent à la joie de faire une belle chambre pour son bébé.

  • Pour la chambre: humidificateur d’air (un bol d’eau dans la chambre suffit), tour de lit ( déconseillé en raison du risque d’étouffement) , édredon, toise, pèse-bébé ( votre bébé sera pesé par un(e) professionnelle régulièrement), coussin anti tête plate ( inutile, la meilleure prévention est l’ostéopathie)
  • Pour la toilette: poubelle à couches, transat de bain (voir mon article sur le bain libre), mouche-bébé (Il vous sera utile plus tard. Vive le sérum physiologique, surtout chez les tout petits) – les crèmes en tout genre ( moins vous mettrez de produits sur la peau de votre bébé mieux ce sera) – parfums pour bébé (à proscrire !), lingettes (pleines de choses cracra et agressives pour la peau de bébé. Ou alors les choisir au liniment 😉 ) .
  • Pour le repas: stérilisateur (une casserole d’eau bouillante fera très bien l’affaire), égoutte biberon ( sauf si cela vous parait indispensable mais vos biberons sécheront très bien sur votre égouttoir de vaisselle), coquilles d’allaitement pour la maman allaitante (inutile dans les affaires de base, il sera toujours temps d’en acheter si vous en avez besoin par la suite)

Ce n’est qu’un petit échantillonnage mais cela vous permet de voir que beaucoup de choses, certes pratiques, ne sont pas indispensables. Laissez vous le temps de prendre vos marques avec votre bébé. Vous aurez tout le temps d’acheter ce qu’il vous manque par la suite…ou de vous le faire offrir !

 

Quels sont les indispensables à avoir ?

Ce trousseau constitue la base à avoir pour accueillir votre bébé. Ce matériel représente un investissement parfois conséquent mais pourra vous servir relativement longtemps. N’hésitez pas à acheter d’occasion, le plus souvent vous trouverez du matériel en excellent état car très peu servi. Certains parents choisissent l’option cagnotte de naissance plutôt que de recevoir des cadeaux. Cela permet d’investir dans du matériel utile et de bonne qualité.

 

Le sommeil

 

Lit à barreau – Matelas ferme – 3 draps et alèses – 2 à 3 turbulettes à choisir selon la saison.

Durant les premières semaines votre bébé peut être un peu « perdu » dans un grand lit à barreaux. Durant 9 mois il était entouré par votre utérus. Vous pouvez tout à fait l’installer dans un couffin ou un berceau si vous en avez un, ou encore dans sa nacelle. Certains parents optent pour un lit collé au lit parental type « cododo ».

Quel que soit votre choix vous pouvez toujours adapter l’installation de manière à vous faciliter la vie les premiers temps : lit de votre bébé non loin du vôtre pour éviter de vous levez à chaque fois. Car une chose est sûre, vous devrez attendre quelques semaines avant que votre tout petit fasse ses nuits!

Les normes de sécurité sont à prendre en compte pour votre achat (hauteur, matériau, solidité, choix du matelas…)

Non indispensables mais utiles:

La veilleuse vous permettra d’y voir quelque chose lorsque vous changerez votre bébé en pleine nuit en évitant une lumière trop violente. Mais vous pouvez tout à fait vous servir d’une guirlande de boules lumineuse, petite lampe de chevet ou même des petites guirlande électriques de noël…faites avec ce que vous avez !

Le mobile, outre son rôle déco est très apprécié des tout petits. Il peut être très simple, ou plus sophistiqué avec lumière et musique. Votre bébé n’a pas besoin d’une symphonie de sons et lumières pour s’endormir…et il préférera largement entendre votre voix!

Le baby-phone ou écoute bébé: utile par la suite si la chambre de votre bébé est éloignée de la vôtre. A éviter : les caméras et autres gadgets qui surveillent la respiration ou le rythme cardiaque de votre bébé…cela n’aura pour effet que de vous stresser !

Le lit parapluie sera votre meilleur allié pour les nuits loin de chez vous ! Attention à respecter là aussi les normes de sécurité, et notamment à ne pas rajouter de matelas.

 

L’hygiène

 

Un matelas à langer – une table à langer (possibilité d’acheter des modules qui s’installent sur une commode) : choisissez-les avec des rebords suffisamment hauts pour limiter le risque de chutes.

La baignoire : bien que pratique les premières semaines, vous n’en aurez besoin que très peu de temps ( 1 mois tout au plus). Demandez dans votre entourage si quelqu’un peut vous en prêter une. Cela vous évitera de devoir la stocker après. Votre bébé prendra ensuite son bain dans votre baignoire ou dans le bac de douche (voir article sur le bain libre). Des réducteurs de baignoire existent et peuvent être une bonne alternative à l’achat d’une baignoire.

La trousse de base : carrés de cotons – 1 paquet de compresses stériles ( soins de visage et cordon) – sérum physiologique – cotons tiges (pour le soin de cordon) – thermomètre médical à bout flexible (il en existe des « ultra rapides » sur le net, je recommande !) – ciseaux à ongle et petite lime à ongle spécial bébé – Thermomètre de bain – grandes serviettes de bain ou « sorties de bain »

Couches taille 1 (0 à 5 kgs / naissance à environ 2 mois et demi) – couches taille 2 ( 3 à 6 kgs / naissance à 4 mois) selon le gabarit de votre bébé.

 

Les produits de toilette

Il existe un très grand choix de produits lavants pour votre bébé. Ils doivent être sans savon, sans parfum sans paraben. Les plus neutres possibles. Rassurez vous les produits « spécial bébé » vendus dans le commerce sont adaptés. Attention cependant aux produits très parfumés, bien que ce soit agréable d’avoir un bébé qui sente bon cela n’est pas idéal pour sa peau. Le bio et le naturel étant incontestablement ce qu’il y a de mieux pour la peau fragile de votre bébé.

Le liniment est un très bon produit pour le change. Naturel, doux et simple d’utilisation. Vous pouvez choisir de le fabriquer vous même si cela vous dit. Beaucoup de recettes sont en ligne. En gros : Huile d’olive pressée à froid/ eau de chaux (se trouve en pharmacie) et +/- cire d’abeille pour lier le tout.

 

La poussette

 

L’achat certainement le plus conséquent ! Et le plus ardu aussi : l’offre est pléthorique et le budget souvent conséquent. Avant de choisir le modèle (combinée, légère et citadine, tout terrain,…) posez vous la question de votre usage au quotidien :

  • Où allez vous utiliser le plus la poussette : en ville ? Pour de longues promenades à la campagne? Sur la route? Sur des pavés? (Si vous vivez dans une zone où les pavés sont rois une tout terrain peut être nécessaire pour éviter à votre bébé d’être tout secoué)
  • Quels critères sont les plus importants pour vous : légèreté ? solidité ? maniabilité ? confort de votre bébé ? le fait qu’elle soit compacte ? En règle générale, plus la poussette est imposante et lourde plus elle est solide et confortable.
  • Devrez vous la monter et descendre de votre coffre plusieurs fois par jour ? Si c’est le cas il sera important de ne pas choisir un modèle trop lourd.
  • Est- ce que vous voulez porter votre bébé en écharpe ou est-ce qu’il sera toujours en poussette ? L’écharpe ou le porte-bébé peut vous permettre d’investir dans une poussette de ville légère et réserver le portage pour les ballades en campagne..
  • Avez-vous d’autre enfants ? Si c’est le cas il faut penser à la facilité de rangement dans la voiture, à la légèreté de la poussette et à son encombrement.

Le choix pour telle ou telle poussette dépendra de vos besoins. N’hésitez pas à aller faire un tour sur les guides d’achat poussette et les avis consommateurs cela permet d’avoir les avantages et inconvénients des différents modèles. Et une fois votre choix fait, n’oubliez pas de jeter un œil sur les sites d’occasion, on y trouve de belles affaires !

 

En voiture

 

Trois choix s’offrent à vous: la nacelle, le cosy et le siège auto :

  • La nacelle : elle seule permet un transport couché pour votre bébé. Cependant le niveau de sécurité est moindre dans une nacelle que dans un siège ou cosy. Si vous optez pour cette option préférez un système d’attache du bébé avec trois point d’ancrage (et non une simple ceinture ventrale comme sur beaucoup d’anciens modèles).
  • Le cosy : Semi-allongé, il permet le respect de la position physiologique de la colonne vertébrale du bébé. L’aspect confort est donc tout à fait respecté. Il faudra veiller à proposer régulièrement des pauses à votre bébé afin de lui permettre de se détendre. La plupart des poussettes permettent d’y installer un cosy. Le gros avantage est qu’il permet de passer de la poussette à la voiture dans bouger votre bébé. Ce qui favorise le respect de ses rythmes et ses temps de sommeil. Dans la mesure où il est installé dos à la route le cozy offre un niveau de sécurité et de confort non négligeables. Les inconvénients: bien que le cosy puisse tout à fait servir plusieurs mois, il vous faudra investir dans un siège auto lorsque votre bébé sera trop grand (entre 6 mois et 12 mois selon les modèles et le gabarit de votre enfant).
  • Le siège coque : c’est le siège auto classique. Il reste fixé dans la voiture. Il existe différents groupes de siège auto selon le poids de l’enfant. L’avantage du siège auto est qu’il offre un niveau de sécurité optimal lorsqu’il est bien choisi. Certains modèles sont inclinables et pivotants ce qui améliore le confort du bébé et des parents.

En résumé je conseille de privilégier le cosy pour les premiers mois (si vous en avez un avec la poussette) et d’investir dans un siège auto de groupe 1 par la suite. Pour en savoir plus, le site Sécurange est une référence en terme de sécurité routière.

Base Isofix 

Cette base s’accroche sur les crochets isofix de votre voiture (présents dans toutes les voitures depuis 2005). Elle permet un système de fixation encore plus sûr et évite les erreurs d’installations. Cependant si vous suivez bien les recommandations pour installer votre siège- auto ou cosy, votre enfant est en totale sécurité. La base isofix n’est absolument pas obligatoire.

Elle vous facilitera la vie si vous prenez l’option cosy. Vous gagnerez en temps et en confort pour installer votre cosy dans la voiture avec la base. Pour un siège auto qui reste accroché en permanence l’intérêt est nul en terme de confort.

Pour en savoir plus sur les systèmes de fixation isofix: sécurange

Le porte-bébé et les écharpes de portage

 

Bien qu’il ne soit pas indispensable de porter son bébé en écharpe ou porte-bébé, cela a de nombreux avantages:

  • Votre bébé a besoin de vos bras et de votre présence réconfortante. Etre tout contre vous le sécurise et l’apaise
  • Le portage permet de faciliter la digestion, prévient la plagiocéphalie, limite les reflux et les coliques
  • Permet à votre bébé de retrouver les repères qu’il avait lorsqu’il était dans votre ventre (mouvements, odeur, son de votre voix, battements de votre cœur…
  • Cela vous permet d’avoir les mains libres (ce qui est un avantage non négligeable)
  • Vous pouvez partir vous promener sur des chemins impraticables en poussette

Pour le porte-bébé: le choisir ergonomique. Le bébé doit avoir les genou au dessus des la hauteur des fesses, et non les jambes qui pendent dans le vide.

 

Le repas

 

Les premiers temps votre bébé mangera…dans vos bras ! Le meilleure place du monde.

Votre bébé ne mangera pas dans une chaise haute avant de savoir se mettre assis tout seul. C’est à dire pas avant 8 mois minimum. De nombreuses chaises proposent une position inclinée ce qui permet d’installer le bébé comme dans un transat. Mais il faut cependant qu’il soit relativement tonique pour ne pas s’effondrer dedans (5/ 6 mois). Autant attendre un peu avant de faire cet achat…

Le transat est un achat à prévoir car permet d’y installer votre enfant en position légèrement inclinée le temps qu’il digère. Attention cependant à ne pas en abuser car c’est allongé au sol que votre bébé sera le plus à l’aise pour faire sa petite gym. Choisissez un transat avec plusieurs inclinaisons possibles. Mais vous pouvez tout à fait vous en passer si vous gardez votre bébé dans vos bras ou en écharpe le temps de la digestion.

 

Biberons ou allaitement ?

Peut-être n’êtes vous pas encore décidé ? N’hésitez pas à aller faire un tour aux ateliers allaitement proposés dans votre ville, vous pourrez échanger avec des mamans allaitante, cela permet d’y voir un peu plus clair.

Allaitement : 2 à 3 Soutien-gorge d’allaitement (une taille au dessus de la vôtre), coussinets d’allaitement, crème protectrice à base de lanoline ou de miel.

Biberons : 2 à 3 biberons (verre ou plastique à avec tétines en silicone ou caoutchouc. A débit lent pour commencer (vitesse 1). Lait 1er âge de votre choix (peu importe le lait utilisé à la maternité, vous pouvez tout à fait choisir un lait différent).

Un chauffe biberon peut-être utile, évite le chauffage au micro-ondes qui n’est pas recommandé à cause du risque de brûlures. Certaines marques proposent des machines « bibexpresso » qui permettent de préparer un biberon en un temps record…pratique notamment la nuit.

Des couverts « flexibles » permettront de débuter la diversification de manière douce ( Entre 4 et 6 mois). Voir la diversification alimentaire. Si vous voulez investir dans des kits repas spécial bébé ( assiette, couverts) choisissez les de préférence en matière naturelle comme le bambou.

 

Jeux d’éveil, doudous et hochets

 

Certes non indispensables mais votre bébé les appréciera ! Ils sont d’ailleurs très souvent offerts en cadeau de naissance par les proches.

Il faudra penser à investir dans un tapis d’éveil. Bien qu’une simple couverture au sol avec une jolie arche d’activités fera très bien l’affaire ! Et vous durera plus longtemps car dès que votre bébé va commencer à bouger il sera vite limité sur les petits tapis d’éveil du commerce !

 

Le choix des vêtements 

 

 

Vous vous doutez qu’il faudra bien l’habiller ce petit bébé ! Juste quelques petits conseils pratiques :

  • Choisissez des pyjamas confortables. Les tenues sophistiquées c’est pour plus tard! Votre bébé a besoin de confort avant tout.
  • Côté tailles n’achetez que très peu de taille naissance. A moins qu’il naisse prématurément ou que ce soit un tout petit gabarit. Votre bébé va grandir très rapidement et vous passerez vite au 1 mois puis au 3 mois !
  • Choisissez les en fonction de la saison. Même si votre bébé naît en été prévoyez de quoi le couvrir ( pyjamas, brassière et bonnet). A la naissance votre bébé devra s’adapter à son nouvel environnement et il lui faudra quelques jours pour bien réguler sa température.
  • Pensez toujours au côté pratique : vous devrez changer sa couche plusieurs fois par jour, autant que cela soit le plus simplement possible. A proscrire : les petits boutons difficile à remettre. Vive les pressions !
  • La peau de votre bébé est très fine et fragile. Elle absorbe tout! Choisissez des matières naturelles et lavez toujours les vêtements avant de lui mettre.
  • Côté lessive les formules les plus naturelles seront les meilleures !

 

J’espère que cette petite liste vous permettra d’y voir plus clair. A vous de jouer !